« La valeur d'une vie ne tient pas à sa durée, mais à la quantité d'amour, de vérité que l'on est capable de
donner ». André Comte-Sponville, philosophe
Stéphane BARATAY, 47 ans, accidenté de la vie, sans domicile fixe depuis 6 mois.
N'ayant ni l’œil, ni le talent ; ces clichés, ces photographies ne sont que l'effrayant réquisitoire contre la misère. Où la mort fatale plane inexorablement.
Tout devient survie, je ne me suis jamais senti aussi seul, délaissé, en errance.
Les vivants rentrent paisiblement dans leur foyer ; alors que nous, les zombies commencent à sortir, surgir, et d'entamer une longue mais déterminée errance dans les faubourgs, dans les rue de Paris.
Je ne veux pas de cela, je suis résolu à placer mon destin entre mes propres mains.
Amoureux de la vie, car rien n'est impossible.
© JPL
4 Abonnés - 0 Abonnement
SZ-31MR
631
64
38
0
1

Nouveau message

Abonnez-vous à notre newsletter
Chaque semaine, votre boîte mail va en prendre plein la vue.

Détail des commentaires

Soumettre aux concours

Sélectionnez le ou les concours auxquels vous souhaitez inscrire cette photo :

Choisissez votre vote

Vous avez atteint le niveau 20 et pouvez donc choisir de donner une voix, ou deux, à cette photo... et vous pouvez aussi annuler pour ne pas voter, hein.



INFO

INFO

INFO

INFO

Partagez votre victoire

Avant de participer au concours

Merci de remplir cette information :