été_permanent_10.jpg

Yannlongo

été_permanent_10.jpg

504 10 1

1 Commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir commenter.

Se connecter S'inscrire
  • Yannlongo

    Il est de ces endroits où l’été est permanent, où tout semble être en harmonie. Lorsque je me suis rendu dans les calanques abritant les cabanons pour la première fois, j’ai ressenti une sensation familière. Il y règne une atmosphère paisible où chaque élément semble être à sa place depuis toujours, comme si rien ne bougeait dans ces décors désuets, abimés par le passage du vent, du sel et du soleil. L’inertie du temps sur ces endroits est rassurante, à quelque pas d’une métropole qui se métamorphose vite, il est réconfortant de pouvoir se mettre à l’abri dans ces lieux qui ne changent pas. Ces lieux qui nous invitent à ralentir, à profiter d’une vie plus simple, à se retrouver ensemble et à contempler des scènes suspendues dans le temps. Passé, présent, les deux se rencontrent ici et brouillent les pistes pour nous faire voyager au rythme des vagues, des cigales et des cliquetis des verres qui trinquent. « Le cabanon ça ne se raconte pas, le cabanon c’est toute notre vie (…) le cabanon c’est un endroit où on y fait des blagues, où on y fait des bouillabaisses, on y chante, on vient y jouer la partie de boules. C’est une chose le cabanon, comment vous le dire ? C’est bien difficile, il faut le vivre…. Si un jour vous avez l’occasion, venez ! Et vous savez, c’est pas sûr que vous retourniez ailleurs après… Oh oh oh ! Là il vont rester ici si tu leur parles comme ça (…) Tu crois ? C’est pas possible, peut-être ils supportent même pas le soleil. Va savoir ! ». 1979 : Les cabanons de Marseille | Archive INA Jusqu’à récemment, les cabanons ne s’achetaient pas, ils se transmettaient de génération en génération de pêcheurs. Depuis une dizaine d’années, la quiétude de ces lieux est menacée. L’application de la Loi Littoral entraine la destruction de cabanons bordant les côtes marseillaises et la spéculation des prix, conséquence du regain de popularité récent de la cité phocéenne, poussent les cabanonniers historiques à vendre. Et pourtant, il y règne toujours une sensation d’été permanent.

 

Métadonnées

Définir nouvelle zone

Définissez une nouvelle zone sur l'image en cliquant dessus, vous pourrez ensuite le commenter.

Abonnez-vous à notre newsletter
Chaque semaine, votre boîte mail va en prendre plein la vue.

Détail des commentaires

Soumettre aux concours

Sélectionnez le ou les concours auxquels vous souhaitez inscrire cette photo :

Choisissez votre vote

Vous avez atteint le niveau 20 et pouvez donc choisir de donner une voix, ou deux, à cette photo... et vous pouvez aussi annuler pour ne pas voter, hein.



INFO

INFO

INFO

INFO

Partagez votre victoire

Avant de participer au concours

Merci de remplir cette information :