"Matthieu VENOT - Sans Titre X"

Avec près de 300 artistes représentés à FOTOFEVER cette année, il est assez compliqué de se lancer dans un « Top 10 » des photographes incontournables. Mission impossible, voire inutile. À l’exercice du podium, on préfèrera celui du coup de cœur. Des coups de coeur ayant déjà croisé la route de WIPPLAY, dans la réalité ou dans nos rêves pas si fous. Il s’agit des photographes Solène BALLESTA, KIIRO, Alejandro CARTAGENA et Matthieu VENOT.

Solène BALLESTA - « Evanidis » (La Micro Galerie)

Solène Ballesta est une ancienne wipplayeuse, passée du côté étincelant de la force. Elle est aujourd’hui représentée par La Micro Galerie qui accroche à FOTOFEVER sa série "Evanidis". Un grand bravo Solène !

"Solène BALLESTA - Evanidis 4"

"Evanidis" signifie « qui est voué à disparaître » en latin. Dans cette série, la photographe évoque la beauté féminine en reliant l’éphémère et l’impérissable, en rapprochant des silhouettes du XVIe siècle à leurs objets de prédilection. Ces photographies - inspirées de l'univers "Renaissance du Nord" - nous plongent dans une réflexion picturale caractéristique des vanités. (Revoir le concours VANITÉ - novembre 2012).

Kiiro « Shards » (Emon Photo Gallery)

Wipplay avait déjà repéré l’an passé les visions printanières de Kiiro. L’artiste de Kanagawa (Japon) - diplômé de l'Université de Meisei - est spécialisé dans la peinture à l’huile. Et ça se voit. En Juin 2015, l’artiste a merveilleusement joué le jeu au jury de notre concours SPRING. Nous sommes ravis de le retrouver cette année à FOTOFEVER !

"KIIRO - Shards 3"

« Le printemps est une saison du renouveau. Je quitte une chose pour en commencer une autre. » Telle est l’une des nombreuses visions qui anime l’imaginaire de Kiiro. Au fil des années, l’artiste ne cesse de photographier ses « cosmos ». Par le jeu des transparences, des ombres et des lumières, il cherche à reproduire ses visions intérieures, ses conversations avec la nature. Au spectateur de tendre l’oreille pour écouter ces magnifiques images.

Alejandro Cartagena « The Car Poolers » (Raffaella de Chirico Contemporary Art)

Wipplay aime les photographes engagés. Alejandro Cartagena en fait partie. L'artiste vit et travaille à Monterrey (Mexique) d'où il aborde les questions sociales et environnementales par le paysage et le portrait.

La série "Car Poolers" (« covoitureurs ») rend hommage aux milliers d’ouvriers qui grimpent quotidiennement à l’arrière des pick-up pour se rendre au travail - à San Pedro - au sud de Monterrey. Cette série offre « une réflexion sur les conditions de travail de nombreux mexicains et sur leur invisibilité dans une société en crise ». Pendant un an, tôt le matin, le photographe s’est perché sur un pont enjambant l’autoroute. Des heures pour figer ses travailleurs mangeant, discutant et dormant aussi, souvent…

Matthieu VENOT - « Ground Loop » (Artistics)

« Soleil de Brest ! » aurait pu s’exclamer le capitaine Haddock - bien luné pour une fois - face aux photographies de Matthieu Venot. Ce photographe autodidacte représente sa ville : Brest, de manière pittoresque. Baignés de lumière, les paysages urbains se colorent et nous rappelleraient presque le quartier de la Boca à Buenos Aires. Remarquable contre-pied ensoleillé.

"Matthieu VENOT - Sans Titre III"

Matthieu Venot observe l’architecture de sa ville. Son regard relève le détail géométrique, les lignes qui se croisent. Un rythme compose l’image et s’impose, comme une musique se révélant au spectateur. Avec lui, Brest se libère de tous ses préjugés, de tous ses gris. Le bleu du ciel diffuse ses tons pastels, fait danser les motifs sous les jeux de lumière. Un très beau regard d’architecture.   

Commentaire

1 flash

flasher

Vous devez être connecté pour pouvoir commenter.

TWITTER

Abonnez-vous à notre newsletter
Chaque semaine, votre boîte mail va en prendre plein la vue.

Détail des commentaires

Soumettre aux concours

Sélectionnez le ou les concours auxquels vous souhaitez inscrire cette photo :

Choisissez votre vote

Vous avez atteint le niveau 20 et pouvez donc choisir de donner une voix, ou deux, à cette photo... et vous pouvez aussi annuler pour ne pas voter, hein.



INFO

INFO

INFO

INFO

Partagez votre victoire